Géhenne ou le Paradis Perdu

Cet endroit où des damnés subissent le châtiment éternel…
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Orthos | Aidan Baldwin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: Orthos | Aidan Baldwin    Mer 17 Déc - 1:55


Orthos


               


Quel est votre nom ?
Je ne vais pas vous donner le mien, en revanche, je vais me permettre de répondre aux questions à la place d'Aidan, car il n'est guère un amateur des interrogatoires ou des confidences. Vous avez son prénom, son nom est Baldwin.
Enfant de Dieu ou Lucifer ?
Orthos erre clairement parmi les rangs de Lucifer.
Quelle est votre race ?
Il est mi-démon, mi-créature. Il s'agit d'un Cerbère.
Quelle est votre occupation ?
En tant que Chien de l'Enfer, Orthos est chargé de garder les portes du royaume, ainsi que de régler les conclusions de pactes, lorsqu'il le faut. En somme, il s'agit d'un fonctionnaire. Bien qu'Aidan ait une place respectable parmi les Chiens de l'enfer, il n'en demeure pas moins un démon mineur.
A quel Péché/Vertu êtes vous lié ?
Orthos aurait pu être lié au péché de gourmandise, mais son existence demeure régie par la colère. Il est plus question de colères intériorisées et sourdes que de crises d'hystérie, mais croyez-moi, lorsque je le vois se crisper et doucement froncer les sourcils, je commence à m'inquiéter.
Quel est votre âge ?
Cela peut paraître étonnant, mais Aidan n'est âgé que de 41 ans.
Question orientation sexuelle ?
Malgré son esprit ouvert, Orthos est resté vieux-jeu sur certains points. Si vous avez de la chance, puisqu'il n'est pas un Dom Juan, vous le croiserez avec une créature du beau sexe à ses bras. Il raillera volontiers ceux qui se prêtent à des jeux érotiques homosexuels, ou avec des êtres d'autres races. Mais cela signifie-t-il qu'il n'en est pas capable lui-même ?
Qu’en est-il de votre vie affective ?
Aidan est seul et paraît fort bien s'en accommoder. Mais si vous voulez mon avis, quelque chose lui manque et ne le libérera jamais.
Avez-vous des frères et sœurs ?
Aidan a selon toute vraisemblance deux frères et une sœur, mais il n'en dit jamais davantage. Sont-ils perdus quelque part en Enfer ? Sont-ils simplement toujours en vie ? C'est à se demander s'il le sait lui-même. Il me faut peut-être préciser qu'il s'agit en réalité de demi-frères et sœur; son père étant quelqu'un de singulier.
Des capacités spéciales ?
Aidan est un Cerbère particulier dans le sens où il s'agit en réalité d'un loup-garou, pour ainsi dire. Comme vous l'avez sans doute compris, il a la capacité de se transformer en loup humanoïde, lorsque la lune est pleine sur Terre. Mais il est alors bien en peine de se contrôler. Il faut avouer que Orthos ne se rend pas souvent sur Terre, mais une clarté similaire à la lune peut troubler ses sens et provoquer une métamorphose. La colère aussi a déjà été à l'origine de quelques transformations. Il va de soi qu'il ne contrôle pas les moments où il se transforme.
Il serait aisé de considérer ces capacités comme une malédiction, au demeurant, elles perfectionnent ses sens, même lorsqu'il n'est pas transformé, et elles le rendent plus puissant, lorsque tel est le cas. Pour finir, une note plus personnelle : ses sens sont si aigus qu'il peut percevoir le rythme cardiaque ou la pression sanguine des personnes sur lesquelles il se concentre. Cela peut lui permettre de mieux connaître les états d'âme de ses interlocuteurs, ou leur taux de franchise. Mais pour tout dire, il préfère ne se soucier de cela que lorsqu'il doit passer quelqu'un à la question, par exemple. Le reste du temps, bien au contraire, il préfère ne pas savoir ce qu'il se passe dans l'esprit des gens. Tous les moyens sont alors bons pour se divertir ou assommer ses sens.

Quel est votre rang ?
Comme je l'ai peut-être déjà précisé, il s'agit d'un fonctionnaire.
Quelles sont vos ambitions ?
Sans pour autant être dénué d'ambition, Aidan n'a pas la folie des grandeurs, bien au contraire. Subsister dans le royaume des Enfers, de façon convenable, lui paraît déjà être une belle réussite. Un rien fait parfois son bonheur. Si Aidan est fidèle à son statut de démon, il souffre de son indéfectible loyauté envers ceux qui comptent parmi ses amis, ou envers Lucifer. Ses seules ambitions sont donc d'être à la hauteur et de sauvegarder ce qui mérite de l'être.
Quelles sont vos aversions ?
Par la même, il ne supporte guère les rebelles ou même ceux qui ont la prétention de croire que Lucifer est mort. Aidan est quelque peu conservateur, même s'il admet que des changements sont parfois nécessaires, surtout en temps de crise. Il a en outre du mal à supporter certains tempéraments ou comportements. Les pédants et ceux qui ont tendance à le traiter comme le Chien qu'il n'est pas réellement, le rendent très rapidement glacial comme l'arctique.


   
Passionné ♦ Respectueux ♦ Courageux ♦ Curieux ♦ Fidèle ♦ Affable ♦ Observateur ♦ Excentrique ♣  Gourmand ♣ Ambigu ♣ Distrait ♣ Émotif ♣ Ironique ♣ Nerveux ♣ Possessif ♠ Belliqueux ♠ Lunatique ♠ Cinglé ♠ Têtu ♠ Colérique ♠ Susceptible ♠



   
Que pensez-vous de Lucifer ? D'aucuns éprouvent de la rancune à l'égard de celui qui les a indirectement envoyés en Enfer, d'autres, désabusés, s'imaginent qu'il est décédé. Mais Aidan reste un indéfectible fidèle de l'ange déchu. Il faut croire qu'un semblant de hiérarchie, il aime ça, ou bien qu'il s'imagine que son existence aurait pu être pire et qu'il est donc reconnaissant. Peut-être est-ce ses transformations qui le rendent si loyal à l'égard de Satan. Comment savoir ? Mais un conseil, ne le provoquez pas sur ce terrain-là.
Que pensez-vous de Dieu ? Ce Chien de l'Enfer n'a qu'un seul maître. Or, Satan a été exilé par cette entité qui se croit toute-puissante. Comment pourrait-il ne pas éprouver quelque rancune à l'égard de tout ce qui touche à l'ordre du divin ? Cependant, Aidan a été un homme, il a même été élevé par un père fortement religieux. Il a donc conscience qu'il ne doit pas mélanger rancune et irrespect. Quand on lui parle de Dieu, il sourit doucement, s'interrogeant sur la véracité de l'existence de celui-ci, ou sur ses talents. A-t-on jamais réellement vu ce Dieu à l’œuvre ? Il fait ainsi bonne figure, mais intérieurement, il se pose nombre de questions.  
Que pensez vous des autres races ? Aussi paradoxal que cela puisse sembler, Aidan est capable de préférer un ange à un démon, si celui-ci est trop arrogant ou infidèle, par exemple. Qui plus est, les anges ont prouvé la nécessité de leur existence et de leur présence, à cause de l'épidémie. Aidan n'est pas infaillible et a sans doute bien des préjugés, mais il est capable de voir plus loin que de le bout de son nez, et de ne pas porter un avis définitif sur un être, en fonction de sa race, quelle qu'elle soit. Après tout, il n'a lui-même rien de « pur » ou très respectable. Il va de soi qu'il faut tout de même de la patience et du temps pour se voir accorder sa confiance.
Quelle est votre opinion sur épidémie ? Il pense qu'elle n'est pas venue à bout de Lucifer, pardi ! Il n'a jamais été très doué en matière de catastrophes assez importantes pour qu'elles en deviennent « politiques ». Il a conscience qu'il ne faut pas céder à la panique et qu'il a beaucoup de chance de ne pas être atteint. Il juge en outre que le fait d'avoir besoin des anges est inquiétant, mais peut-être enrichissant. Comme la majorité de ses confrères, il demeure avant tout gêné et préoccupé par tout ce qui se trame. Il considère que la priorité est de percer les mystères qui entourent cette épidémie, afin que les choses rentrent dans l'ordre, mais comment faire ?
Qu'est-ce que vous foutez en Enfers ? Quand on pose la question à Aidan, il répond simplement qu'il est décédé, et qu'il n'a pas été le plus sage des hommes ; comme si nous ne pouvions pas nous en douter. Mais cette taciturnité signifie clairement qu'il vaut mieux ne pas trop s'attarder sur le sujet. Les Cerbères sont décédés dans des fins tragiques, souvent liées à des amours malheureux. Je n'en sais pas plus.
Comment occupez-vous votre temps libre ? A vrai dire, Aidan est zélé dans son travail, aussi n'a-t-il pas des masses de temps libre. Lorsque tel est le cas, il choisira tantôt de s'isoler, tantôt de chercher une compagnie, quelle qu'elle soit. Il lui arrive alors de consommer tout ce qui sera capable d'endormir un tant soit peu sa raison et ses sens, simplement pour moins réfléchir et souffrir. Il ne faut pas croire qu'il soit un alcoolique ou un junky pour autant. Il tâche de préserver un certain équilibre et ses centres d'intérêt sont variés.
A quoi ressemble votre lieu de résidence ? Aidan vit dans un lieu espacé, dans la mesure de ses moyens. Il a horreur du confinement. Il n'est pas un amateur du grand luxe, en revanche, il apprécie fortement la technologie novatrice, du moins celle qu'il peut se procurer. En dehors de cela, son logis est difficilement descriptible puisqu'il y passe peu de temps et que certaines pièces sont à peine aménagées, voire désordonnées. En outre, il paraît difficile voire impossible de trouver des effets privés, comme des photographies, chez lui.
Quelle est votre plus grande peur ? Il y a beaucoup de choses qui sont capables de crisper Aidan, comme par exemple les habitants les plus moches et pestilentiels de l'enfer. Mais il faut avouer qu'il a appris à passer outre depuis le temps qu'il vagabonde ici. Sa peur la plus concrète est probablement celle de l'échec. Ou plutôt, de ne pas être à la hauteur, de ne même plus pouvoir se fier à lui-même. Il sait que sa raison n'est plus ce qu'elle était, et cela même lorsqu'il n'est pas transformé. Or, sombrer dans la folie et le malheur qu'elle entraîne lui semble pire que toutes les épidémies du monde. D'ailleurs, il préférerait être infecté plutôt que de voir l'un de ses proches en souffrir.






   

Plutôt ou plutôt...?

   

   

   
Il suffit de répondre celui des deux qui correspond le plus.
   Vous pouvez bien évidemment justifier.


Adroit ou Maladroit ? Maladroit, lorsqu'il s'agit d'exprimer certaines pensées ou certains sentiments. Il lui arrive bien des mésaventures à cause de sa maladresse physique, amplifiée par son tempérament casse-cou, mais sinon, il demeure quelqu'un de débrouillard.
Affectueux ou Dur ? Aidan a été quelqu'un de terriblement affectueux voire naïf. Sans doute reste-t-il quelques brides de ce temps révolu, mais l'expérience l'a rendu assurément plus dur et méfiant.
Altruiste ou Égoïste ? Il y a des égoïstes qui essaient de se faire passer pour plus altruistes et philanthropes qu'ils ne le sont. C'est peut-être l'inverse pour Aidan. Il faut cependant avouer qu'il a bien plus tendance à faire passer ses intérêts avant ceux des autres, depuis qu'il est en Enfer.
Ambigu ou Clair ? Orthos est quelqu'un d'expressif qui ne passe pas par quatre chemins, lorsqu'il a quelque chose à dire. Cependant, encore faut-il qu'il ait l'envie de se dévoiler. Son tempérament lunatique s'est presque transformé en instabilité mentale depuis qu'il subit des métamorphoses, aussi n'est-il pas très évident de suivre l'évolution de ses états d'âme.
Ambitieux ou Simple ? On peut le considérer comme un homme simple, si l'on retire toute connotation péjorative à ce terme.
Amusant ou Rasoir ? A part si Aidan demeure taciturne et renfermé, pour x raison, il paraît difficile de s'ennuyer à ses côtés. Il n'a rien de rasoir, donc.
Arrogant ou Respectueux ? Il peut faire preuve d'insolence, si son interlocuteur le cherche, ou simplement par jeu. Cependant, la balance penche davantage vers le respect qu'il porte à autrui.
Autoritaire ou Débonnaire ? Malgré son tempérament parfois festif, jovial voire déjanté, Aidan sait faire preuve d'autorité. Les Cerbères qu'il dirige n'osent guère le contredire.
Bavard ou Taiseux ? Ni l'un, ni l'autre ! S'il trouve toujours un moyen de relancer la discussion, pour des sujets lambda, ses mots se tarissent considérablement lorsqu'on aborde des thèmes plus privés ou sensibles.
Belliqueux ou Pacifiste ? Malgré son côté plutôt sympathique (pour un démon en tout cas), Aidan peut se montrer belliqueux. Il ne cherche jamais la bagarre de façon gratuite, mais il lui arrive régulièrement de provoquer certaines personnes par jeu, par test ou par intérêt.
Bienveillant ou Malveillant ? Je suis d'avis qu'Aidan est un démon bienveillant, mais il n'en demeure pas moins un démon digne de ce nom. Aussi ne faut-il jamais perdre toute sa vigilance, à ses côtés.
Brave ou Lâche ? La lâcheté n'a jamais compté parmi ses défauts. Il n'est nullement infaillible, ni suicidaire, mais il sait faire preuve de sang-froid lorsqu'une cause ou une situation l'imposent.
Cafardeur ou Secret ? Il n'est pas du genre à le crier sur tous les toits, dès que quelque chose se passe, ou dès que quelqu'un fait un pas de travers. Il n'est pas un mur lui-même, mais ceux qui ont la langue bien pendue l'irritent considérablement.
Capricieux ou Raisonnable ? Par ailleurs, il n'apprécie pas davantage les gens capricieux. Il va de soi qu'il tâche de faire preuve de maturité lui-même.
Chaleureux ou Froid ? Aidan est chaleureux ; il fait des efforts même avec ceux qu'il n'apprécie pas foncièrement. Il ne s'agit pas là d'hypocrisie puisqu'il garde alors quelque réserve et qu'il peut se montrer gentiment belliqueux. Comme vous l'avez sans doute remarqué, il est difficile de choisir un adjectif sur deux, quand bien même ils sont contraires, avec cet homme-là. Il peut passer du feu à la glace, selon la personne avec laquelle il se trouve, ou les agissements de celle-ci.
Chanceux ou Malchanceux ? Malchanceux, sans nul doute. Néanmoins, Aidan considère qu'il a régulièrement de la chance, dans ses malheurs. Il croit davantage au Karma qu'à la loi de Murphy, en somme.
Charismatique ou Discret ? Il est pourvu d'un certain charme, qu'il entretient. Cependant, son manque d'orgueil et sa pudeur le rendent plus discret qu'autre chose.
Cinglé ou Équilibré ? Cinglé ! Il lui arrive d'agir de façon imprévisible et difficile à cerner. Il n'a assurément pas froid aux yeux. En revanche, l'on peut compter sur lui pour connaître ses limites ou reposer les pieds sur Terre, lorsqu'il le faut.
Colérique ou Calme ? Le péché auquel il est lié est la colère.
Concentré ou Distrait ? Aidan est un homme relativement distrait, dans la vie de tous les jours. En revanche, lorsqu'il se fixe un objectif, il est obsédé par lui.
Conformiste ou Anticonformiste ? Aidan a beau être quelqu'un d'audacieux et parfois d'extravagant, il reste un fidèle de Lucifer et de certains principes indémodables à ses yeux. De ce fait, on peut le considérer comme relativement conformiste.
Conscient ou Inconscient ? Cela dépend de son état de sobriété ou de la position de la lune.
Cultivé ou Ignorant ? Ni raffiné, ni ignare, Aidan peut tenir des conversations et se montrer curieux, mais il est quelque peu ennuyé par ceux qui ne jurent que par le classique, et ainsi de suite.
Curieux ou Indifférent ? Indéniablement curieux.
Décidé ou Incertain ? Aidan met parfois longtemps pour prendre une décision, mais alors il n'en démord pas, et il n'éprouve aucun regret, quel que soit le résultat. En ce qui concerne les sujets moins importants, en revanche, il ne sait parfois pas trancher entre une tarte au citron et un fondant au chocolat.
Dépravé ou Chaste ? Ni l'un, ni l'autre.
Économe ou Dépensier ? Aidan n'est pas quelqu'un de radin, mais il ne vit pas au dessus de ses moyens. Il est important pour lui de se distraire pour échapper à sa malédiction ou à ses maux, lorsqu'il le peut.
Envieux ou Satisfait ? Il n'est pas satisfait de lui-même, mais il ne se voit pas jalouser les autres. Il peut être jaloux vis-à-vis d'une personne, quand il s'agit de sentiments. Envier des biens matériels, en revanche, lui paraît dérisoire.
Excentrique ou Classique ? Malgré sa loyauté, Aidan est quelqu'un d'excentrique. Vous le découvrirez peut-être à vos dépends.
Fidèle ou Infidèle ? Aidan apprécie la loyauté et la fidélité. Il tâche d'obéir à ces principes, tant qu'il le peut. Mais cela ne signifie pas qu'il est incapable de trahison. La colère peut par exemple pousser à des extrémités insoupçonnées.
Fier ou Humble ? Il n'est pas quelqu'un de particulièrement pompeux.
Gourmand ou Frugal ? Il ne mange pas, il dévore.
Hautain ou Affable ? Orthos est quelqu'un de sympathique qu'il ne faut simplement pas chercher. Bien entendu, son tempérament change lorsqu'il « travaille ».
Hypocrite ou vrai ? L'hypocrisie ? Il ne mange pas de ce pain-là.
Indépendant ou Dépendant ? Aidan aime être entouré, sans pour autant totalement s'ouvrir. D'ailleurs, lorsqu'il est trop entouré, la solitude lui manque. Et inversement. C'est un cercle vicieux dont il ne s'extraira jamais.
Inébranlable ou Émotif ? Orthos est terriblement émotif, même si vous ne vous en rendrez pas forcément compte.
Intéressé ou Désintéressé ? Cela dépend des rencontres, des occasions et des moments.
Introvertie ou Extraverti ? Extraverti, dans le sens où il n'éprouve aucune difficulté à aller vers autrui. En revanche, il faut se lever de bonne heure pour lui tirer certains vers du nez.
Ironique ou Sérieux ? Plutôt ironique.
Joueur ou Rabat-joie ? Joueur, tant qu'il n'est pas celui dont on se joue. En ce cas, oui, Aidan devient rapidement rabat-joie. Que voulez-vous ? Il n'est pas quelqu'un sur lequel on peut coller une étiquette, quelle qu'elle soit.
Jovial ou Acariâtre ? Il est d'humeur changeante, dirons-nous. Très changeante.
Juste ou Inéquitable ? Il se considère comme quelqu'un de juste. Le plus souvent, il fait ce qu'il doit faire, et il ne fait pas des coups particulièrement bas.
Loyal ou Traître ? Il n'accorde plus de seconde chance aux traîtres.
Lunatique ou Constant ? Il me semble que vous avez déjà la réponse à cette question. Inconstant.
Malin ou Faible d’esprit ? Il n'aime pas se vanter ou se mettre en valeur, mais croyez-moi, il n'est pas né de la dernière pluie.
Maniaque ou Négligent ? Pour une fois, il ne correspond à aucune de ces extrémités.
Manipulateur ou Honnête ? Aidan essaie d'être honnête, dans la mesure du possible. Mais pour l'avoir vu à l’œuvre, je sais qu'il est capable de manipuler, et même qu'il le fait plutôt bien.
Minutieux ou Grossier ? Il n'aime pas le travail grossier, mais ceci ne le rend en rien maniaque.
Nerveux ou Paisible ? Aidan n'a jamais été tout à fait paisible et peut-être ne le sera-t-il jamais.
Objectif ou Partial ? Je ne suis pas d'avis qu'un individu puisse se montrer parfaitement impartial.
Observateur ou Inattentif ? Malgré son air distrait, Aidan est relativement observateur et perspicace. Il a beau assommer ses sens pour se protéger des pensées d'autrui, il éprouve quelque facilité pour lire en eux. L'esprit l'a toujours fasciné, après tout.
Opportuniste ou Droit ? Je voudrais dire « droit », mais il a déjà vendu son âme au diable, d'une certaine façon, après tout.
Optimiste ou Pessimiste ? Il est difficile de l'abattre, mais il ne se fait plus trop d'illusions non plus. Il demeure un battant, envers et contre tout.
Passionné ou Détaché ? Passionné ! La demi-mesure ne fait pas partie de son vocabulaire.
Patient ou Impatient ? Impatient, mais uniquement puisqu'il faut choisir.
Persévérant ou Versatile ? Aidan est quelqu'un de persévérant.
Perspicace ou Naïf ? S'il a été plus naïf à une époque, il a appris, depuis, à sonder ses interlocuteurs. Il n'est pas Sherlock Holmes, mais il pourra vous surprendre. La science de la déduction le passionne.
Possessif ou Permissif ? Possessif.
Pudique ou Cru ? Orthos est pudique en matière de certains sentiments ou pensées privées. En revanche, il n'est pas un homme qui connaît des tabous.
Rancunier ou Indulgent ? Il lui est souvent arrivé d'accorder des secondes chances, cela n'en fait pas le moins rancunier des hommes. Il est un adepte de la citation de Victor Hugo : « Pardonnez beaucoup de choses, oubliez-en un peu. »
Rebelle ou Docile ? Aidan peut être obéissant, mais il n'est pas une personne aisée à soumettre. Il est audacieux, sans être rebelle.
Réfléchi ou Irréfléchi ? Comme tout un chacun, Aidan peut autant faire preuve de réflexion, que de se laisser aller.
Rêveur ou Réaliste  ? Aidan a désormais le sens des réalités. Il a beau ne pas démarrer au quart de tour lorsqu'on lui raconte des salades, ou lorsqu'on se montre trop utopiste, il n'écoute guère. Sans être particulièrement optimiste, il lui arrive encore de rêver malgré tout.
Sage ou Déraisonnable ? La sagesse n'est pas une vertu qui lui convient des masses.
Sans pitié ou Compréhensif ? Aidan essaie toujours de comprendre, de se mettre à la place d'autrui. Mais il ne fait preuve de pitié que si l'envie lui en prend, et surtout, si la personne le mérite.
Sévère ou Laxiste ? Bien que relativement laxiste pour certaines choses, Aidan peut être qualifié de sévère.
Solitaire ou Sociable ? Plus seul que solitaire, il est ouvert sans être sociable.
Susceptible ou Indifférent ? Parce qu'il est émotif, Aidan peut se montrer très susceptible. Il faut lui accorder qu'il travaille beaucoup sur cela, afin de prendre du recul.
Têtu ou Influençable ? Aidan est extrêmement têtu.
Tolérant ou Sectaire ? Assez tolérant pour un Chien de l'Enfer, au demeurant, il est des choses et des individus qu'il tolère moins que d'autres. Alors, il peut se montrer rude.
Vaniteux ou Modeste ? Aidan n'est pas un m'as-tu-vu.




   
Les péripéties.

   


   
Merci de bien vouloir répondre à minima à 4 des questions ci-dessous, dont une de chaque catégorie. Il vous est bien entendu possible d'en choisir d'autres qui permettrait de mieux cerner l'histoire de votre personnage. Effacez la liste des question ensuite.
   

Me serait-il permis de répondre à toutes vos questions, sans sélection aucune, quitte à faire bref ? Il est toutefois temps que je cède la parole au principal concerné. Enfin, façon de parler. Même moi, je ne parviendrais pas à lui extraire quelque vérité. J'ai toutefois recueilli ici quelques notes éparses qu'il a rédigées, par le passé. Il n'est pas non plus du genre à écrire un journal intime, aussi ne puis-je qu'espérer que les réponses fournies ne seront pas trop à l'ouest, comme on dit. S'il est un mystère autour de cet homme, je vous laisse tenter de le percer.

   Au début était la fange...

   Comment tout cela a-t-il commencé ? (Aux Enfers, au Paradis, sur Terre ?)
Peut-on vraiment savoir quel est notre premier souvenir ? Comment démarquer les flash des images inventées ou reconstruites par notre esprit ? Il suffit parfois d'une photographie, d'un « on dit » pour permettre à notre esprit de recréer notre vie. A partir de quel âge peut-on se souvenir et jusqu'à quel point peut-on se fier à sa mémoire ? Ne nous mentons pas à nous-même, pour nous rendre plus courageux ou plus malheureux qu'on ne l'a été, pour empirer les faits ou sublimer nos proches ? Notre perception, étant enfant, était bien différente.
Si je dois choisir un premier souvenir, il concerne mon père... Et ça me paraît plutôt étrange, avec l'âge et le recul que j'ai aujourd'hui, car il n'a assurément pas été la personne la plus présente durant mon enfance. Mais au moins était-il là... Ma mère ne l'a jamais été, sans justification ou excuse valable. Elle était partie, c'était tout. Comme pour compenser, mon père m'a apporté un certain nombre de belle-mères. J'étais à la fois le membre d'une famille nombreuse et terriblement seul... Comment avait-il pu négliger à ce point sa famille, ses enfants, alors qu'il ne jurait que par la morale et la religion ? N'était-il donc qu'un Tartuffe, ou faisait-il de son mieux, sans jamais être à la hauteur, malgré tout ?
Au diable ces réflexions.
Je me souviens de quelque chose d'anodin. Je ne peux dépeindre que la perception de mes sens éveillés et enfantins. Quel âge avais-je ? Je n'étais certainement pas très vieux. Ce souvenir me paraît d'autant plus dérisoire que je n'y interagis pas avec mon père. Je l'observe, voilà tout, alors qu'il est concentré sur son travail. Je ne savais pas en quoi consistait ce fameux travail. Je savais seulement qu'il l'inspirait et l'intéressait plus que moi. Pourtant, je ne pouvais pas m'empêcher de l'observer, lorsque la porte était ouverte, soit dans l'espoir insensé qu'il finirait par se tourner vers moi, soit pour le contempler simplement.
Mon père n'était pas un homme facile à vivre, il avait ses défauts, et les défauts de ses qualités qui plus est. Malgré toute la déception, la rancune, je n'ai jamais pu m'empêcher de l'aimer. A cette heure-là, la lumière était tamisée et il m'aurait certainement réprimandé s'il s'était aperçu que j'étais levé. Mais il restait à son bureau, l'air aussi réfléchi que de coutume, mais infiniment plus calme. Sa gestuelle crispée, nerveuse n'avait plus lieu d'être lorsqu'il était dans son élément. C'était un homme sec, réservé, austère et pourtant débordant de vie. Malgré sa pudeur, l'on pouvait lire tous les sentiments qui l'agitaient dans le reflet de ses yeux. Des yeux d'un turquoise implacable, qui tranchait à la fois avec la pâleur de son teint et sa silhouette stricte, sombre... Sombre comme ses cheveux et son humeur. Une odeur de tabac flottait toujours autour de lui, mais je la trouvais légère, agréable. Je redoutais sa sévérité, mais j'appréciais la présence de cet homme grand, impénétrable et fragile à la fois.
Je peine à croire que je puisse encore me souvenir de son sourire, tant il était rare, mais il était contagieux et je ne me lassais pas de l'observer.
Une chose m'épate, c'est que je parvienne à me souvenir de ce tableau, d'une façon aussi précise, sans m'être appuyé sur quelque photographie. Une chose me sidère, c'est que je suis vraisemblablement devenu le reflet de mon père, aujourd'hui. S'il me voyait, où qu'il soit, en serait-il flatté ou inquiet ?
   Comment a été votre vie mortelle ? (Heureuse, misérable, frustrante ?)
Hatchi est décédé hier soir. C'est mon compagnon  à quatre pattes, mon ami, et ce depuis une éternité... Douze ans, en fait. Douze longues années durant lesquelles j'ai attendu le retour de papa, et durant lesquelles il n'est jamais rentré. A part d'un père, je n'ai manqué de rien, mais depuis que Hatchi est parti, je ressens plus que jamais le silence qui m'entoure. Je sais que je ne devrais pas être aussi triste à mon âge. Après tout, la vie est devant moi. Après cette perte, bien plus douloureuse qu'on ne peut l'imaginer, je dois admettre que j'aurais du mal à relativiser, à me redresser sans l'aide de celle que j'aime. Elle me permet d'avancer, de donner le meilleur de moi-même. Mes emplois ici et là ne paient pas de mine mais ils finiront pas forger notre avenir. Ma douleur est grande, mais par dessus tout, j'espère.
   Comment êtes-vous mort ? (Pacte rompu, accident, etc...)
Une dizaine d'années de vie commune réduites en poussière. « La vie n'est qu'une longue perte de tout ce qu'on aime. On laisse derrière soi une traînée de douleurs », disait l'autre. Je voulais juste ne plus penser à elle... Et je ne pouvais pas vivre sans elle. Mais n'ai-je pas assez payé ? Faut-il encore des lames, des larmes et de l'écarlate ?
   Comment s’est passée la première utilisation de vos pouvoirs ?
Je suis à présent sûr que je ne suis qu'une bête. Toute cette rancœur et cette colère qui m'habitaient depuis que... Et qui m'ont poussé à faire l'irréparable... Je sais maintenant que l'enfer porte bien son nom. Ne considérez pas qu'il y a une vie après la mort, mes pauvres amis, mais simplement que la sentence continue, avec plus de virulence. Toujours plus de virulence... J'ai vécu, cette nuit, des choses dont je ne soupçonnais pas l'existence concrète, et qui me faisaient sourire, autrefois. J'ai senti ma chair se tendre et mes os se disloquer. Il n'y a malheureusement pas de mots pour le décrire. Ne suis-je donc réduit qu'à être le toutou de ce monstre qui m'a entraîné ici ? Est-ce là la punition pour avoir trahi celui qu'on appelait notre créateur ? Mais quelle issue puis-je espérer, désormais ?
   Sous les ordres de qui êtes-vous ?
Les Chiens de l'enfer, qu'ils disent... Et certains nous traitent comme tels. Rira bien qui rira le dernier. Je me réjouis d'avance de leur rendre la monnaie de leur pièce. Mon rôle est moins anodin qu'ils ne se le figurent. J'ai une mission. Et IL compte sur moi. Sa confiance me remplit de fierté. Il m'arrive de me demander comme j'ai pu à ce point me laisser tourmenter par les maux terrestres, ce que l'on appelle « amour », ou même par ma première transformation. J'étais incapable de voir le bon côté des choses, ou cet essentiel que l'on dit invisible pour les yeux. Je n'étais qu'un enfant.
Qu'un vivant.
Je n'ai plus froid aux yeux, désormais. Chaque mois, chaque année, je me renforce et j'apprends à connaître ce domaine. Habiter en Enfer n'a rien d'une promenade de santé, mais le passé paraît tellement dérisoire. Peut-être ne suis-je qu'un fuyard, au fond, mais que m'importe ? Je n'ai plus ni Dieu, ni patrie, ni maître. Juste Lucifer.
   Comment vous entendez-vous avec vos confrères ?
Cela fait neuf ans que je hante ce domaine et ils osent encore me traiter comme un moins que rien. Certes, qu'est-ce qu'une  décennie face à une éternité de méfaits ? Mais je n'envie pas ces démons tout plus vicieux et pathétiques les uns que les autres. A quoi leur sert de faire le mal pour le mal ? A quoi bon nier toute once d'humanité ? Moi aussi, j'ai connu une période où je me croyais surpuissant, après tout, mais j'ai ouvert les yeux. En sont-ils seulement capables ? Ils n'ont aucune excuse. En attendant, il me faut bien plier l'échine lorsque la nécessité se présente. Après tout, les Cerbères qui sont sous mes ordres savent ce que je vaux, et ils comptent sur moi pour continuer à les représenter comme il se doit. Ils sont peut-être simplement intimidés par le fait que je sois différent. Hélas, moi-même, je ne sais pas pourquoi...
   Avez-vous eu des missions sur Terre ? (Racontez-nous)
On m'a une fois de plus proposé une mission sur Terre. Je préfère, de loin, me concentrer sur les portes de notre royaume. La finalisation des pactes me passionne moins. Mais est-ce vraiment la seule raison de mon refus catégorique ? Ne suis-je pas plutôt effrayé par les fantômes de mon passé ? Je suis déjà paralysé par l'idée de pouvoir croiser un proche, peut-être mon père, ici-bas. Toute bravoure a ses limites. Mais je suis bien résolu à me ressaisir et à franchir le pas, sous peu.




   ...Maintenant le virus...
   

   Comment et où vivez-vous votre vie ? (Vous y plaisez vous ?)
Dire qu'au début, cet appartement me faisait penser à la Terre. Mais il n'a rien d'un refuge. Malgré sa clarté, sa blancheur, son confort, sa technologie, il n'est que partie intégrante de l'enfer. Peut-être n'est-il qu'une illusion. Enfin, s'il me donne l'illusion que j'ai bien mangé, bien dormi et que j'ai soulagé ma vessie, comment puis-je me plaindre ? Je connais des damnés qui donneraient un bras pour avoir ma place. Quant à moi, malgré ma loyauté envers Lucifer, je commence à me sentir... las et fourbu. Il n'y a pas d'autre terme. Mais mon projet de commencer à retourner sur Terre, ainsi que l'épidémie, vont tuer mon ennui.
   Avez-vous commis des erreurs ? (Personne n’est parfait, même pas vous...)
Ce n'est pas moi le principal fautif... Tu le sais... Tu crois que je t'ai réduite à cela, mais je t'aimais. Trop fort. Et peut-être que mon erreur principale a été de ne jamais l'admettre. Peut-être que mon erreur actuelle est de me laisser hanter par le passé... Envers et contre tout.
   Quels sont vos projets ? (A part survivre à l’épidémie, bien évidemment.)
Pense-bête : Faire les courses. Aller voir le glandeur de l'équipe pour le sermonner. Réussir un origami. Exploser le record au restaurant, demain soir. Retourner voir le glandeur s'il est têtu. Éventuellement tâter le terrain sur Terre. Soutenir que Lucifer est en vie. Fonder une équipe pour surveiller le royaume en proie à la zizanie de l'épidémie ? Ne pas perdre cette liste.
   Avez-vous une descendance ? (La vie privée nous intéresse aussi.)
Est-ce qu'on peut enfanter en enfer ? C'est une réflexion que je me suis faite cette nuit. Théoriquement, on est presque tous des cadavres, non ? Si ça fonctionnait, je ne vous raconte pas le résultat... Et puis, je suis comme papa. J'ai pas du tout la fibre paternelle. Sinon, j'aurais été père de mon vivant, non ?
   Avez-vous perdu des “amis” ? (Ou des amants ?)
Plus jamais ça...
   De qui aimeriez-vous vous rapprocher ?
Des fois, j'me dis que j'aimerais bien le recroiser, mine de rien... Ce serait drôle de me retrouver avec un père, et pourquoi pas une femme ? Elle doit pas être si difficile à retrouver ?! Je vois déjà le tableau touchant de cette famille hétéroclite réunie autour d'un sapin de Noël dévoré(e) par un loup géant. Roulement de tambours. Éclats de rire. Doux Lucifer, ce qu'ils me manquent ces êtres haïssables. Plus jamais ça. Plus jamais de pertes... Plus jamais de relations qui pourraient en entraîner...
   Avez-vous déjà participé à un combat dans l’Arène ? (Pourquoi ?)
Quand je me regarde dans la glace, je ne sais pas quoi penser du reflet que j'observe. Il me rappelle quelqu'un que j'aurais peut-être mieux fait d'oublier. J'en suis à la fois satisfait et déçu. Je sais en tout cas qu'il s'agit du reflet d'un homme qui a traversé beaucoup de choses. Le plus ironique est que la cicatrice la plus grave qui le parcoure n'a même pas été faite de son vivant. De mon vivant. Une balafre sur le côté gauche du corps qui ferait vomir la gamine étrange de l'Exorciste. Je ne l'avais pas dès mon arrivée ici... Peut-être provient-elle de l'Arène. Comme ma malédiction d'ailleurs. Je sais que j'ai combattu. Malheureusement, je suis incapable de me souvenir de ce qu'il s'est passé.
J'ai vaincu. J'ai tué. C'est pour ça que j'en suis arrivé là aujourd'hui.
   Que vous inspire les parias, et la rébellion ?
Nous avons arrêté un paria, il y a une semaine, qui tentait de s'infiltrer dans nos locaux. Que cherchait-il et pourquoi ? Cela a-t-il quelque chose à voir avec l'épidémie ? J'ai demandé à me charger personnellement de sa mise à la question. Il persévère, le misérable, mais je sais être patient. Il finira par m'expliquer ou bien par me supplier de le déchiqueter.





   ... Mais comment tout ça va-t-il finir ?


   D’après-vous où est Lucifer ? (Une hypothèse ?)
J'ai posé toutes les questions imaginables à ce rebelle de mes deux. Je lui ai même parlé de Lucifer, quand bien même il s'agit d'un sujet délicat pour moi. Vraisemblablement, même eux ne savent rien ! Je peine à croire que quelqu'un d'aussi puissant que notre maître ait pu se faire enlever et séquestrer, mais de quoi pourrait-il s'agir d'autre ? Il ne peut pas nous abandonner. Il ne peut pas fléchir à cause de quelque chose d'aussi misérable que cette épidémie. Si je dois mener cette enquête, il me faut suspecter tout le monde...
   Avez-vous votre carte d’électeur ? ( Qui va faire l’intérim en Enfer ?)
Les autres sont malheureusement plus préoccupés par la direction du royaume que par la recherche de Lucifer. Ils appellent cela politique, moi j'appelle cela trahison et mesquinerie. Personne ne me prendra jamais à me mêler de politique. Le temps leur prouvera qu'ils perdent leur temps. Lucifer saura récompenser ceux qui auront fait régner l'ordre en son absence. Par la même, il reconnaîtra ceux qui ne convoitaient que le pouvoir, en l’enterrant d'office.
   Un voyage sur Terre vous tenterait-il ? ( Vos sentiments à propos de la Surface ?)
Je partirai bientôt. Peut-être brièvement, mais tout de même. Je n'ai pas été aussi nerveux et humain depuis longtemps. La curiosité et l'appréhension s'agitent en moi, et, sentiment que je croyais avoir oublié... L'espoir. Je sais que je n'ai plus ma place parmi les vivants, mais je regrette, maintenant, d'avoir attendu si longtemps pour envisager de me mêler à eux de nouveau.
Enfin, « demain » a un sens.




Chronologie :


   
1974 ▬ Naissance d'Aidan Baldwin.
1985 ▬ Disparition de son père, Rafael. Aidan adopte un akita originalement baptisé Hatchi.
1997 ▬ Décès de Hatchi. Aidan est pratiquement fiancé, à 23 ans.
2006 ▬ Après un mystérieux drame, lié à sa femme, Aidan arrive en Enfer.
2008 ▬ Après avoir survécu dans l'Arène, où il avait été envoyé d'office à son arrivée en Enfer, et où il a probablement été mordu par un loup-garou, Aidan remporte la victoire : il est libéré et obtient une place de choix parmi les Chiens de l'Enfer.
2015 ▬ L'épidémie fait rage. Aidan projette en outre d'oser retourner sur Terre de temps à autres. Parallèlement, il entend continuer à faire régner l'ordre en Enfer, et rechercher où se trouve Lucifer.

   
   

   


   

IRL

   
Avatar : Sharlto Copley
   Multi-compte : Oui [ ] Non [☺]
   En cas de départ acceptez-vous de céder votre personnage à GPP ? Oui [☻] Non [ ]
   Date de naissance IRL : 1992
   Avez vous lu le règlement ? Vilaine question piège... !
   Comment êtes vous descendu jusque dans ces Enfers ? On m'en a parlé, un jour d’août ensoleillé, avant de plonger dans la piscine tout habillé.

   

   

   


Dernière édition par Orthos le Jeu 8 Jan - 18:28, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Admin
Messages : 134
Date d'inscription : 04/09/2014
Age : 51
Localisation : Inconnue

Feuille personnage
Race: Ange déchu
Rôle : Roi des Enfers
Don: Tous
MessageSujet: Re: Orthos | Aidan Baldwin    Mer 17 Déc - 11:08

    Ah te voilà !

    Les Cerbères ont besoin de ton œil avisé. Il y a du mouvement du côté des Titans.

    Fais vite mon joli.


    [Bienvenuuuuuuuuuue ^^ ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gnpp.forumactif.org
avatar
Archanges
Messages : 27
Date d'inscription : 14/12/2014
MessageSujet: Re: Orthos | Aidan Baldwin    Mer 17 Déc - 11:40

All hail to the swimming pool !

Welcome here, j'approuve le choix d'avatar Cool

_________________

Dei iudicium
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messagers
Messages : 36
Date d'inscription : 19/12/2014

Feuille personnage
Race: Ange
Rôle : Messager
Don: Vitesse
MessageSujet: Re: Orthos | Aidan Baldwin    Sam 20 Déc - 18:44

*vient pavaner parce qu'il a terminé sa fiche* What a Face --->

Bienvenue, et merci pour l'accueil I love you
Bon courage pour la rédaction de la fiche !

(Ah, cette piscine...)

_________________


Carpe Diem


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Orthos | Aidan Baldwin    Jeu 25 Déc - 20:33

Bienvenu dans notre enfer I love you
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Orthos | Aidan Baldwin    Jeu 8 Jan - 18:31

Merci à tous !
Fiche terminée. Smile
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Admin
Messages : 36
Date d'inscription : 19/09/2014

Feuille personnage
Race: Divinité Chthonienne
Rôle : Reine des Enfers
Don: Inconnu
MessageSujet: Re: Orthos | Aidan Baldwin    Jeu 8 Jan - 20:49

Oh le joli toutou que voilà, avec une jolie fifiche ! *secoue un scoobiscuit, gaga des Chiens des Enfers →*

Je te valide, cher Orthos ! N'oublie pas venir recenser ici ton joli minois, tes talents, et ta profession. Bon jeu, dans nos contrées forts chaleureuses que tu commence à bien connaitre maintenant ! N'hésite pas à passer au Palais, on jouera à la baballe **

(Le côté Chien garou des Enfers est intéressante ! Et c'est amusant de voir que les Chiens sont imaginés de la même façon, étant donné que Juju a plus que beaucoup de points communs, même avec plus de sicèles XD)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Militaires
Messages : 65
Date d'inscription : 15/12/2014
Age : 29
Localisation : Souterrains
MessageSujet: Re: Orthos | Aidan Baldwin    Jeu 8 Jan - 20:55

Suspecte donc ton chef lui-même. Il s'est enfui comme Dieu avant lui. Maintenant, c'est à nous de bâtir le monde dans lequel nous voulons vivre.


Bienvenue en Enfer Orthos le lycan.

[Je le redis, superbe fiche ! ]

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Prêtre
Messages : 33
Date d'inscription : 04/01/2015

Feuille personnage
Race: Humain
Rôle : Prêtre exorciste
Don:
MessageSujet: Re: Orthos | Aidan Baldwin    Jeu 8 Jan - 23:34

Quelle motivation pour la fiche. XD

Mais je ne souhaiterai pas la bienvenue à une créature que je suis prêt à réduire à néant. :red:

(Et qui s'est inscrit avant moi en plus! Bon aller... Welcome quand même.)

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Orthos | Aidan Baldwin    

Revenir en haut Aller en bas
 

Orthos | Aidan Baldwin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» O'Higgins; the luck O' the Irish
» Présentation de Shawn.Aiden
» Les actions de la Rébellion
» Photos des 13 nains du film Bilbo
» Aidan- Vandamme is back,physically and mentally. Y'a rien qui peut me stopper, except...myself and God

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Géhenne ou le Paradis Perdu :: Géhènne :: Présentation :: Fiches validées-